Liens publicitaires

Lettre d'information
Thèmes * :

(*) Champs obligatoires

Edito

Sentiers des Arts

affiche sentiers arts

Du 17 septembre au 2 novembre la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la Communauté de Communes de la Haute Saintonge et la Communauté de Communes de l’Estuaire s’associent pour organiser un nouvel itinéraire artistique des Sentiers des Arts :
Regard hors saison, qui valorise les rives de la Gironde et continue de puiser son originalité dans la présentation d’oeuvres éphémères sur un parcours de 40 km.
A travers ce lien entre patrimoine et démarche artistique, le public est invité à porter un nouveau regard sur ces sites exceptionnels et à s’immerger dans le monde du Land Art.
Les Sentiers des Arts vous font découvrir 22 artistes plasticiens à travers 6 escales artistiques reliées par une route panoramique côtière et par l’itinéraire cyclable du Canal des deux mers.

Programmation complète,
les artistes exposés
et les animations :


sda 2016
Programmation
du Pôle Nature de Vitrezay sur :


sda 2016

portvitrezay.com

Edito

La Carrière St Georges

La "Carrière St Georges" sur la commune de Le Fouilloux
Carrière de Kaolin, panneaux et lecture du paysage, l’histoire géologique en un clin d’oeil.
En septembre le jeudi et le dimanche après-midi de 15h à 18h.

Visite gratuite sur réservation, accès parking, aire de pique nique .

En savoir plus sur : tourisme.haute-saintonge.org

Les Estivales

Les Estivales de Haute Saintonge 2016

 

Du 4 juin au 18 septembre 2016, la Communauté de Communes de Haute Saintonge offre à ses habitants et à ses visiteurs une programmation culturelle riche et variée, traversant tout le territoire. Des spectacles de rue, des cinémas en plein air, des concerts de tous styles (jazz, swing, classique, rock, celtique…) sont proposés aux publics curieux désireux de découvrir ou redécouvrir des sites patrimoniaux (églises, châteaux, théâtres de verdure…) ou communaux (salle des fêtes, place de village, aire de loisirs…)

 

Les Estivales permettent de parcourir la Haute Saintonge en images avec les Cinésites proposés par le Centre Jean Vigo de Bordeaux, en musique avec par exemple les groupes « Oracasse », « Sam Grat’Houille » ou « Les Vils Coyotes », en émotions et en rires avec les spectacles de rue « P-RAV », « Slam et des balles » et en dansant avec les groupes « La Pibole Saintongeaise » et « Les Swingopattes ».

 

Les accès aux spectacles des Estivales sont gratuits et ouverts à tous.

 

Les communes organisent sur place des repas, des animations diverses pour faire de ces manifestations de vraies rencontres culturelles et humaines. Il y en a pour tous les âges, à toutes les heures et dans tous les cantons ! Une solution de repli est prévue pour chaque spectacle en extérieur ! Alors n’hésitez pas regardez et découvrez le programme !

 







 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Patrimoine

La Haute-Saintonge dans la Grande Guerre (1914-1918)

 
Il y a cent ans débutait une guerre sanglante, la Grande guerre, celle que l’on souhaitait être la Der des ders. En cette année de commémoration nationale, les images de l’histoire défilent sous nos yeux. Ces jeunes hommes partis la fleur au fusil au temps des moissons qui devaient être de retour aux vendanges, devenus très vite ces Poilus sans âge, sans visage, enlisés dans les tranchées lointaines où le combat faisait rage. Trop peu reviendront, le conflit fera des millions de morts, militaires et civils, un cortège infini de blessés, un très lourd tribut payé à la Patrie.

Passant, souviens-toi du sang et des larmes versés pour ta liberté retrouvée…

Bien éloignée du Chemin des Dames où mouraient ses enfants, notre Haute-Saintonge a traversé cette période si sombre de l’histoire de France avec courage. Un quotidien ponctué quelque fois par des évènements heureux, une lettre venue du front, le retour éphémère d’un être cher en permission, des photographies où derrière l’uniforme, on peine à reconnaître celui qui est parti. Mais chaque jour de cette guerre, ce sont de nouvelles familles de Haute-Saintonge qui pleurent la disparition d’un fils, 3 200 noms gravés sur les monuments de nos 131 communes.

A travers un nombre impressionnant de témoignages et de documents, cette brochure, richement illustrée, retrace la vie en Haute-Saintonge durant la guerre 14/18. A sa lecture, attendez-vous à beaucoup d’émotions : un nom qui vous est familier, une histoire racontée par l’un de vos aïeuls, cette jeune-femme perchée sur une meule de foin qui manie la fourche avec dextérité n’est autre que votre arrière-grand-mère sur qui reposaient l’avenir de la ferme, la survie de la famille…

J’adresse un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cet ouvrage de mémoire, les familles qui nous ont confié leurs précieux souvenirs, l’équipe des archives départementales de la Charente-Maritime pour sa collaboration, Audrey Lecour, jeune et talenteuse infographiste et bien sûr Patricia Ransac, notre historienne de la Communauté de Communes, pour ses longues recherches et ce beau travail de synthèse.

Je vous en souhaite bonne lecture et « plus jamais ça ! »


Claude BELOT,
Président de la Communauté de Communes de la Haute-Saintonge
Télécharger la brochure "La Haute-Saintonge dans la Grande Guerre (1914-1918)"

Le Patrimoine

La Belle Histoire de l’Air

   
« Jonzac-Airport » a été inauguré le 17 juin 1940 en fin d’après-midi dans la tristesse de la débâcle générale de l’armée française. Le Groupe de Reconnaissance II/33 arrivait de Châteauroux avec ses deux escadrilles La Hache et comme par hasard La Mouette. Parmi ces pilotes qui ont pour la première fois posé leurs roulettes sur la « palenne » de la Grand Vau, figurait le Capitaine Antoine de Saint-Exupéry. Un grand Français, déjà connu comme pionnier de l’Aéropostale et célèbre écrivain.

A bord d’un Marc Bloch 174, avion construit par celui qui allait devenir Marcel Dassault, l’homme au trèfle à 4 feuilles (dont il ne se séparait jamais et qui a survécu même au camp de la mort), Saint-Ex se pose après avoir survolé notre petite rivière du Trèfle, qui encore, comme par hasard, borde notre « vallée du Petit Prince ». Les légendes naissent quelquefois de coïncidences surprenantes.

Ils étaient là pour sauver leurs avions, pour aider la France à rester ce qu’elle a toujours été, un grand pays de courage et de dignité. Au sol, les débats entre les équipages étaient nourris. Il y avait ceux qui voulaient sauver les avions et ceux qui voulaient s’envoler en Afrique pour continuer la guerre à partir de l’Empire. Le même jour, le Général de Gaulle avait quitté Mérignac, survolé notre Estuaire de la Gironde, notre Haute-Saintonge, se dirigeant vers Londres. On connaît la suite de cette grande histoire.

C’est ainsi que l’aérodrome de Jonzac-Neulles est entré dans la légende et qu’a commencé une autre grande histoire que ce modeste ouvrage évoque à partir de témoignages de pilotes, d’amis de l’aéronautique et d’archives privées.

Que tous soient remerciés de leur contribution toujours passionnée à cette belle aventure de l’air à Jonzac !

Claude Belot
Sénateur-Maire de Jonzac,
Président de la Communauté de Communes
de la Haute-Saintonge
Télécharger la brochure "La Belle Histoire de l’air"
Communauté de Communes de Haute-Saintonge
-CS 70002- 17500 Jonzac Cedex - Tél: 05 46 48 12 11 - Fax: 05 46 48 74 78
Contact | Plan du site | Mentions légales
new balance 574air max femmejordan scarpenew balance femmejordan femme